Les meilleurs films sur le poker

Les jeux d’argent ont inspiré nombre de réalisateurs et de scénaristes depuis l’âge d’or hollywoodien jusqu’à aujourd’hui. Parmi eux, le poker est sans conteste l’un des plus représentés, avec ses bluffs et ses retournements de situation se prêtant parfaitement au genre cinématographique. On compte ainsi plusieurs films marquants prenant place dans l’univers du poker : en voici quatre parmi les plus notables, classés par ordre chronologique.

Le Kid de Cincinnati (1965)

Réalisé par Norman Jewison, « The Cincinnati Kid » en version originale est certainement le chef-d’œuvre du genre. Le film raconte l’histoire d’Eric Stoner, le « Kid » (joué par Steve McQueen dans l’un de ses rôles les plus emblématiques), jeune et brillant joueur de poker de la Nouvelle-Orléans, qui entend se confronter au vieux maître Lancey Howard, champion incontesté que beaucoup pensent imbattable.

Steve McQueen

Cette confrontation épique est un classique absolu des films de poker, avec son lot de répliques cultes (« Tant que je serai dans le coin, tu seras toujours le numéro 2 »). Ménageant à merveille le suspens, le film peut être considéré comme l’archétype du genre. A signaler que le type de jeu pratiqué, le stud à cinq cartes, est connu depuis sous le nom de « Cincinnati Kid ».

Les Flambeurs (1974)

Sous son titre original « California Split », ce classique du grand réalisateur américain Robert Altman propose une vision bien différente du poker. Contrairement à la plupart des films du genre centrés sur une partie en particulier, voire une main décisive, « Les Flambeurs » décide de montrer le poker comme un véritable mode de vie, qui exerce une influence décisive sur chaque moment de l’existence des joueurs.

Les Flambeurs

Il s’attache à décrire les hauts comme les bas, en détaillant t à la fois les conséquences de leurs succès et de leurs échecs. Porté par la réalisation au cordeau d’Altman, le film peut compter sur un casting cinq-étoiles avec notamment George Segal et Elliott Gould dans les rôles principaux (on notera aussi la présence du jeune Jeff Goldblum).

Les Joueurs (1998)

Les passionnés de poker ayant commencé à s’intéresser au jeu à la fin des années 1990 connaissent nécessairement ce film de John Dahl. Avec un excellent Matt Damon dans le rôle principal, et un casting au diapason (comprenant John Malkovitch, Edward Norton et John Turturro), le film relate l’histoire du jeune Mike McDermott, un étudiant en droit adepte de poker texas hold’em, qui suite à des évènements imprévus va devoir soutirer 15 000 dollars au redoutable Teddy KGB en un seul soir pour rembourser ses dettes…

Sans être un chef-d’œuvre, le film a exercé une influence importante sur toute une génération de joueurs, en offrant au texas hold’em l’une de ses apparitions les plus emblématiques au cinéma.

Casino Royale (2006)

Unanimement considéré par les fans comme l’un des meilleurs films de la saga James Bond, « Casino Royale » centre une grande part de son intrigue autour d’une partie de poker à l’enjeu immense (dix joueurs, dix millions de cave et cinq de re-cave !). Celle-ci oppose, au Monténégro, un trafiquant international,

Le Chiffre, à quelques joueurs triés sur le volet, parmi lesquels vient se mêler Bond. Il s’agit de la première incarnation à l’écran du célèbre espion anglais par Daniel Craig. Le film s’appuie également sur les interprétations marquantes d’Eva Green (envoûtante Vesper Lynd dont la robe déconcentre les autres joueurs) et de Mads Mikkelsen en méchant impassible prêt à tout pour gagner, à la table comme en dehors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *