Les sports US au cinéma

« Le plus beau des combats », ou « remember the titans » de son titre original, est un long-métrage américain sorti en 2000, et réalisé par Boaz Yakin. L’histoire qui se base sur des faits réels se déroule en 1971 dans l’Etat de Virginie où un lycée de blancs se voit dans l’obligation de devoir accueillir des lycéens noirs. C’est ainsi que l’équipe de football de l’établissement qui en était jusque là la grande fierté se trouve dès lors accessible aux nouveaux arrivants, ce qui aura pour effet de créer des tensions, notamment lorsque son entraîneur blanc sera contraint de devoir exercer sous la supervision d’un afro-américain. Néanmoins, une fois intégrés au sein de l’équipe, les élèves noirs s’avèrent être eux aussi d’excellents joueurs de football américain. C’est d’ailleurs de par cette formidable cohésion interraciale qui se créera au fil du temps que l’équipe des Titans réussira à remporter le championnat.

« Miracle » est un long métrage américain sorti en 2004, et réalisé par Gavin O’Connor. Le film, inspiré d’une histoire vraie, raconte le parcours ainsi que l’ascension extraordinaire d’une équipe de hockey sur glace. Les faits se déroulent il y a presque 40 ans, une époque à laquelle Herb Brooks est encore l’instructeur de l’équipe de hockey sur glace des USA. C’est alors qu’à force de persévérance et de détermination, l’homme réussit un exploit miraculeux, celui de faire décrocher à celle-ci la médaille d’or aux Jeux Olympiques de 1980 à Lake Placid, et cela, après avoir vaincu les soviétiques, une équipe considérée jusque là comme étant invincible.

« He Got Game » est un long métrage américain réalisé par Spike Lee, et sorti en 1998. Le film raconte l’histoire du jeune Jesus Shuttlesworth, voué à une brillante carrière dans le basket-ball, mais livré à lui même depuis que Jake, son père, a involontairement provoqué la mort de sa mère. Le gouverneur d’Etat, fervent admirateur de l’Université d’État « Big State », propose alors un marché à Jake. Ce dernier doit réussir à convaincre en une semaine son fils de rentrer à « Big State » sous peine de devoir retourner en centre correctionnel. Le défi s’avère être extrêmement difficile car d’une part, le jeune homme ne veut rien savoir de son père, et d’autre part, comme celui-ci est le joueur le convoité du pays, il fait constamment l’objet de sollicitations insistantes de la part de nombreux agents et universités.


« L’enfer du dimanche » est un long métrage américain sorti en 1999, et réalisé par Oliver Stone. Le film raconte la descente aux enfers des Miami Sharks, une équipe de football américain dont le quaterback vedette, Jack «Cap» Rooney, et son entraîneur Tony D’Amato, ne font plus du tout l’unanimité. Pourtant un nouveau souffle arrive sur l’équipe lorsque Tony est contraint de remplacer Cap, blessé, par Willie Beamen. C’est alors que le jeune nouveau devient d’une manière fulgurante la coqueluche des Sharks grâce à son jeu spectaculaire qui permet de faire remonter les résultats de ceux-ci. Pourtant, une ombre se profile au tableau, le caractère de Beamen qui, ambitieux et entêté, nuit fortement à la cohésion de l’équipe en essayant de mener les matchs à sa manière. S’engage alors une guerre entre celui-ci et D’amaro qui tente coûte que coûte de continuer à se faire respecter, notamment à l’approche de la fin de sa carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *